Les 8 stratégies à adopter pour fidéliser ses collaborateurs

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La fidélisation des collaborateurs est un élément phare dans le bon fonctionnement de l’entreprise. L’objectif premier de ce concept est de booster les ventes et les chiffres d’affaires. En second lieu, cette fidélisation consiste à améliorer les conditions de travail des collaborateurs pour réduire le taux de démission. Les meilleures stratégies de fidélisation collaborateurs doivent passer par des étapes spécifiques.

Processus de recrutement captivant

Le premier contact entre l’employeur et le futur employé se passe lors de cette phase. Il est donc primordial d’envoyer des ondes positives à ce moment-là. L’entreprise se doit de donner une bonne image pour attirer les meilleurs talents. Il vous est possible de rendre votre page web dédiée au recrutement attrayante et intéressante. Un joli visuel donnera envie aux candidats de mieux vous connaître et de postuler chez vous.

Les stages et l’apprentissage sont de bonnes alternatives pour la formation des apprentis et leur embauche.

Un management juste et responsable

Pour retenir vos collaborateurs chez vous, il est crucial de les traiter d’une manière équitable. Vous devez être juste dans votre position de dirigeant. Ainsi, vous êtes tenu de vous adapter aux personnalités de chacun, d’être à l’écoute et de favoriser le dialogue si jamais des frictions ont lieu. Le bon manager aide ses collaborateurs à se surpasser et à gagner en performance. Résultat : l’entreprise gagne en productivité et en rentabilité.

Le manager peut offrir à ses employés une plus grande autonomie dans la gestion de leurs tâches et leur organisation afin de renforcer cette fidélisation.

Environnement de travail favorable

L’un des éléments essentiels pour motiver un collaborateur est de lui proposer un cadre de travail agréable et sain. Les salariés s’y sentent à l’aise et interagissent parfaitement les uns avec les autres. Tout doit être étudié minutieusement : aménagement des horaires et des locaux, services à disposition des employés, espace pour la pause-café, ergonomie des postes de travail… Dans certaines firmes, des services annexes sont offerts. L’espace de relaxation, la crèche, les salles de sport en sont de bons exemples.

Un espace de travail convivial favorise la cohésion d’équipe, incontournable pour fidéliser les salariés. Pour entretenir une bonne entente au sein du groupe, vous pouvez, par exemple, planifier des déjeuners ou des afterworks.

Valorisation du travail et reconnaissance

La plupart du temps, les dirigeants ne reconnaissent pas la valeur du travail fourni par l’employé. Ses efforts ne se résument pas seulement à sa paie. Bien que le revenu soit un outil indispensable pour impliquer un collaborateur, il n’en demeure pas le seul.

Le manque de reconnaissance au travail est source de départ dans l’entreprise. Il faudrait que le dirigeant prenne le temps de complimenter ses collaborateurs sur les tâches accomplies, les efforts déployés pour atteindre des objectifs…

Lorsque le collaborateur sent qu’on apprécie son travail, cela va l’aider à donner le meilleur de lui. Un collaborateur satisfait va s’adonner corps et âme au développement de l’entreprise sur le long terme.

Une rémunération proportionnelle aux talents

Quand la valeur du travail d’un salarié est reconnue, cela se manifeste par son revenu. Ce dernier témoigne également de son engagement et des capacités professionnelles. Pour les dirigeants, c’est un levier intéressant qui permet d’établir des stratégies de fidélisation collaborateurs efficaces. Celles-ci s’appliquent à toutes les branches de l’entreprise. Chacun est concerné par les challenges entreprise visés.

Les employés souhaitent une rémunération qui soit à la hauteur de leurs compétences. Avec un bon salaire, ils seront motivés à rester et ne quitteront pas le navire.

Formation au sein de l’entreprise

Deux avantages découlent de la mise en place d’une politique de formation en interne. Ce sont :

– la réduction du taux d’absentéisme ;

– et le gain en compétitivité.

Comme la concurrence se fait rude, les employés ont besoin de se former continuellement aux nouvelles compétences. Cela leur permet de mieux appréhender l’environnement économique existant. De surcroît, un salarié qui sait de quoi il parle aura plus de confiance et sera plus performant dans son travail.

Avantages attractifs aux collaborateurs

Pour valoriser ses collaborateurs, la meilleure solution est de les récompenser via des avantages sociaux et en nature :

– véhicule de fonction ;

– équipement électronique (smartphone, PC, tablette) ;

– mutuelle pour une couverture sociale adaptée ;

– réduction pour les salles de sport ;

– cadeaux pour les enfants à Noël ;

– chèques de rentrée scolaire, etc.

Des avantages visant à équilibrer leur vie privée et professionnelle sont aussi de mise : des horaires flexibles, des espaces de détente, le télétravail…

Une communication transparente

Une communication transparente et impartiale de la part des dirigeants est indispensable. C’est la condition sine qua non pour la concrétisation d’un projet. Celle-ci repose sur des bases fondées et détaillées. Pour ce faire, il est recommandé d’utiliser les moyens suivants :

– les rencontres lors de la pause-café et des petits déjeuners ;

– la politique de la porte ouverte ;

– les outils de communication en interne.

Les collaborateurs doivent également être impliqués dans la prise de décision. Cette option leur donne la possibilité de montrer qu’ils sont performants et motivés.