visuel_rentree

Les bonnes résolutions pour la rentrée

Curieux tu seras

On ne naît pas visionnaire, mais on peut le devenir. Pour cela, il est important de toujours être à l’écoute du marché et des différentes évolutions que subit ce dernier.

Un questionnement récurrent permet d’avoir une vision globale de ton marché et de voir au fur et à mesure les besoins que peut avoir en amont ta clientèle cible.

Des questions tu te poseras 

Sur tes clients, sur tes prospects et enfin sur ton marché :

1/ Evaluation de ton capital client : cette analyse complète te permettra d’avoir une vision globale de ce dernier, quel est son chiffre d’affaire ? quel est le coefficient variable de performance du commercial en charge de ce client ? quelle marge réalise-t-il avec ce client ? la gamme de produits proposés réponds elle à tous ses besoins ? que puis-je proposer de plus à mon client ?

2/ Ton prospect : première nécessité, qui est-il ? ensuite quel peut-être mon potentiel commercial chez lui ?

3/ Analyse de ton marché : quel part de marché ai-je chez mon client ? sur quel nouveau marché je peux me lancer ?

Le conseil à retenir : optimise d’abord ton capital client au maximum avant de vouloir acquérir de nouveau client.

Avec ton client tu échangeras

Il existe de nombreux outils qui permettent d’interagir avec ta cible et de réaliser des enquêtes. N’hésite pas à lancer des enquêtes de satisfaction client simple et rapide car celles-ci te permettront de t’améliorer par la suite.

La fidélisation de tes clients doit être partie intégrante de ta stratégie.

Tes réclamations clients tu prendras en compte !

Une étude à démontrer que seulement 25 % des entreprises utilisent les informations liées aux réclamations des clients pour prendre des décisions marketing !

Il est donc nécessaire de se pencher sur les insatisfactions clients afin de pouvoir répondre à ces besoins non comblés. Cela montrera à ton client que tu innoves et tu accordes de l’importance à ses dires.

Tes produits et tes services tu feras évoluer sans cesse

Appliquer la méthode du « Lean Start-up» ou technique d’innovation en continu est une solution peu couteuse. Tu mets en interne une politique de renouvellement perpétuel et tu apportes des améliorations à tes services ou produits.

Tu fais ensuite des tests sur tes clients et analyses les retours liés à ces améliorations. Bingo ! tu gagnes des clients satisfaits car ils auront contribué et participer à l’évolution de tes produits et services.

Qui mieux que ta force terrain peut t’apporter des opportunités commerciales, n’hésite donc pas à les chouchouter à travers des incentives originales et motivantes.

Tes échecs tu analyseras

L’échec fait avancer par nature et peut donc être une formidable opportunité d’innovation. Même les plus grands visionnaires ont commis des erreurs avant d’atteindre la gloire. Le tout est de tenir compte de ce qui ne fonctionne pas tout en cherchant l’amélioration continue.

Tes concurrents tu observeras

Pour cela, tu peux abuser des outils suivants : benchmark, le SWOT, mix marketing, veille internet ou encore des réseaux sociaux. Ces outils de stratégie te permettront d’analyser au mieux l’activité de tes concurrents.

N’hésite pas à être le plus innovant en proposant ce que ne propose pas tes concurrents tout en t’inspirant de leurs meilleures idées. Mettre en place les bonnes pratiques des autres ne peut être que positif.

En grand tu verras

Le maitre mot de tout ça c’est de ne pas se mettre de barrière. Laisse cours à ta créativité, faites tout pour rendre tes rêves tangibles.

Une résolution de la rentrée à faire perdurer dans le temps…


 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.